Bienvenue à la colonie Saint-Bernard

La colonie Saint-Bernard 2021 aura lieu du lundi 19 au samedi 31 juillet 2021
à la Maison Familiale Rurale (MFR) de Marlhes.
Malheureusement, le camps étant complet, les inscriptions sont closes.

Bien chers amis,

La colonie Saint-Bernard aura lieu à Marlhes du lundi 19 au samedi 31 juillet 2021, sous la direction de monsieur l’abbé Pierre-Damien LUISIER, titulaire du BAFD et séminariste au séminaire Saint-Pierre de Wigratzbad,

Une équipe pédagogique constituée d'animateurs et d'animatrices bénévoles se chargera de l'encadrement des garçons et des filles et l'aumônerie sera assurée par des prêtres de la Fraternité Saint-Pierre.

En communion de prières,

A très bientôt, les abbés de la Colonie St-Bernard !

Thème de l'année : l'Eglise dans la tourmente à l'aube du XXème siècle.

« Tous ensemble nous avons arraché les consciences humaines à la croyance. Lorsqu’un misérable, fatigué du poids du jour, ployait les genoux, nous l’avons relevé, nous lui avons dit que derrière les nuages il n’y avait que des êtres imaginaires. Ensemble et d’un geste magnifique nous avons éteint dans le ciel des lumières que l’on ne rallumera plus. Voici notre œuvre révolutionnaire ! Est-elle terminée ? Elle commence au contraire ! »

Voilà chers enfants ce que l’on pouvait entendre de la bouche du très anti-chrétien ministre René Viviani en 1906, au siècle dernier, si près de nous, siècle qu’ont connu nos parents et nos grands-parents !

Dieu, monté au ciel derrière les nuages au jour de l’Ascension, un être imaginaire ? N’y a-t-il donc personne derrière les nuages pour les faire exister et les soutenir ? Qui a fait luire les étoiles dans le firmament, et surtout qui a créé ces belles lumières que l’on voit, à la même époque, commencer à scintiller dans les cieux : Saint Charles de Foucauld, Sainte Elisabeth de la Trinité, Bienheureux Charles et Zita de Habsbourg, Saint Pie X et tant d’autres ?

Allons-nous assister sans rien faire à cette œuvre révolutionnaire ? Allons-nous laisser les moines être expulsés de leur couvent ? Les religieuses être chassées des écoles ? Les crucifix ôtés de nos murs, les portes des églises enfoncées, les tabernacles ouverts par l’autorité publique ? Allons-nous laisser s’éteindre les lumières de notre foi catholique ? Non bien sûr, et à la suite des saintes étoiles qui nous ont précédés au XXe siècle, nous voulons rejoindre le firmament du paradis et apporter à Jésus la lumière du monde, notre propre lumière !

Comment faire ? En venant cet été à la colonie !